Et la kinésithérapie dans tout ça ?

 

  Comme pour toutes les disciplines médicales et paramédicales spécialisées dans l'endométriose, la kinésithérapie va prendre en charge à son niveau les douleurs et l'infertilité.

 

Le toucher vaginal n'est pas une obligation et n'est pas pratiqué automatiquement. Le kinésithérapeute travaille toujours avec le consentement éclairé du patient.

 

Vous pouvez consulter un kinésithérapeute spécialisé pour vos douleurs d'endométriose. La prise en charge dépendra de chaque patient(e). Il n'y a pas deux endométrioses identiques. A l'issu d'une consultation bilan, votre kinésithérapeute aura tous les éléments pour vous expliquer les soins qu'il peut vous proposer. La prise en charge repose sur l'écoute, la bienveillance et les compétences professionnelles de votre thérapeute spécialisé. L'éducation thérapeutique, la kinésithérapie viscérale et la thérapie manuelle sont les outils de base d'une rééducation spécialisée dans l'endométriose. Ils auront pour objectif de soulager votre symptomatologie et de vous aider à retrouver un meilleur confort de vie. Le plus important à mon sens est de vous accompagner en vous apportant la connaissance de la maladie, la compréhension de votre corps, la prise de conscience de vos mécanismes douloureux et en vous fournissant le maximum d'outils thérapeutiques pour que vous puissiez soulager vos symptômes lorsqu'ils se présentent.

 

Je mets un point d'honneur à l'éducation thérapeutique dans toutes mes prises en charge et cela prend tout son sens dans l'endométriose. Il est plus facile de faire quand on comprend.

 

Le kinésithérapeute spécialisé reçoit des patient(e)s dans le cadre de douleurs pelvi-périnéales, abdominales, lombaires non étiquetées. Il est en première ligne pour repérer les symptômes de l'endométriose grâce à un bilan complet. Il pourra alors orienter les patient(e)s concernées vers le parcours de soins médical de l'endométriose. Il a un rôle de prévention et de dépistage de la maladie non négligeable.

 

Les séances de kinésithérapies peuvent aussi être réalisées dans le cadre d'une PMA (Procréation Médicalement Assistée) pour favoriser l'implantation et la nidification. Elles permettent aussi de soulager le tableau clinique lié aux traitements hormonaux et le stress émotionnel induit par cette épreuve parfois difficile à traverser.