Drainage lymphatique

  Le lymphœdème est le signe d'un dérèglement du système lymphatique survenant souvent suite à une chirurgie d'exérèse ou à l'irradiation d'une zone ganglionnaire. 

Il ne faut pas laisser s'installer un lymphœdème ! Pour que le traitement débute précocement, il est important que les patients sachent reconnaître les signes d'apparition du lymphœdème : gonflement, sensation de lourdeur, serrement du membre, peau « tendue », « qui tire », difficulté à mobiliser les extrémités (fermer la main, serrer les doigts, griffer les orteils).

Au(x) premier(s) signe(s), même légers, il faut commencer des séances de drainage lymphatique manuel avec un kinésithérapeute spécialisé

Le drainage lymphatique manuel concerne tous les patients qui présentent un lymphœdème, débutant ou ancien, quelle que soit sa localisation (membres supérieurs, membres inférieurs, visage) et son origine (chirurgie d'exérèse ganglionnaire, radiothérapie, chirurgie abdominale/gynécologique...).

C'est une méthode de massage doux ayant pour but de relancer la circulation lymphatique et de résorber tout ou partie du lymphœdème. Pour être optimal, il doit alterner des phases de vidange ganglionnaire avec des manœuvres de pompage ganglionnaire et des phases de drainage avec des manœuvres de tractions cutanées, mobilisations, massage et pétrissage.

Le résultat obtenu en fin de séance doit être maintenu par une contention (bandage ou orthèse) que votre kinésithérapeute pourra vous prescrire. Il a un rôle d'éducation et d'information dans votre rééducation. Il saura vous conseiller pour intégrer au mieux le lymphœdème dans votre vie quotidienne.